Mais il y a le Doubs…

doubsL’officialisation de l’annulation des élections par le Conseil d’Etat et la fin de non recevoir du parti communiste aux propositions du PS devaient logiquement conduire à l’annonce d’une liste socialiste autonome pour les élections municipales à venir.

Mais je suis socialiste, mais il y a le Doubs.

Membre d’un parti politique, je suis – encore – respectueux des décisions des différentes instances qui décident de l’investiture des candidats. Même si je ne manque pas une occasion de faire entendre mes points de vue, j’ai jusqu’à présent respecté les calendriers et les stratégies de mon parti.

Par ailleurs, le résultat du second tour des élections législatives dans le Doubs est au centre de toutes les attentions. Je n’ignore pas que la perte de cette circonscription signifierait la perte de la majorité absolue à l’Assemblée Nationale pour le parti socialiste. Le front républicain doit être total, communistes compris.

Certains n’ont pas hésité à utiliser ce prétexte pour obtenir de mon parti de reporter, encore une fois, la décision qui s’impose pourtant logiquement.

Certains n’ont pas hésité à faire miroiter une ultime rencontre, lundi prochain, pour arracher un hypothétique accord.

Espérer faire une liste commune avec un parti qui nous ignore quand il ne nous méprise pas, imaginer faire campagne pour des candidats qui, une fois élus, ne seront pas dans la majorité métropolitaine, défendre un programme avec lequel nous avons plus que de nombreux points de désaccord…

C’est cela que donnent à voir ceux qui s’évertuent à sauver leur place ou qui imaginent je ne sais quel calculs invraisemblables.

Mais c’est parce que je fais passer l’analyse du parti auquel j’appartiens avant les petits intérêts particuliers que nous patienterons encore un peu…

 

4 réflexions sur « Mais il y a le Doubs… »

  1. Bien sur la politique c’est des alliances et des rapports de forces .. C’est toujours plus dur de faire la paix après avoir fait la guerre .. Pendant la campagne vous avez utilisé le même la même anathème que le candidat Villeriste de droite ( girard ) :
    80 ans de communiste ça suffit .. Je vous ai vu au conseil municipal , tapant plus sur la gauche que sur la droite .. Et aujourd’hui vous exigez 14 postes , au détriment de ceux qui ont été loyaux au sein de la liste conduite de Michelle picard ( vert, pg,mrc, dissident socialiste et société civil ) ..
    Mettez vous à la place de ces personnes , le Pc doit respecter cette loyauté .. Mr lotfi votre objectif est 2020, le élections municipales c’est 2015 .. Patientez ..
    Je ne suis pas communiste , et comme beaucoup je préfère un rassemblement large à gauche .. Que le parti .. (Ump) qui pratique le ni ni dans le doub .. Et qui met au même plan le PS et le FN ..

    1. @logique. Bien sûr, ce serait mieux un accord. mais pour un accord, il faut être 2. et d’après ce que je lis ici ou là, d’après ce que j’entend, personne au pc ne veut de lotfi. Les efforts doivent venir de chaque coté. et là, c’est mal parti..

    2. Je ne comprends pas que le PC venissian exige une reddition pure et simple de la liste ensemble pour venissieux qui a obtenu 38% des suffrages de la gauche!! En exigeant de plus le deni de la metropole defendue par cette liste comme un + pour la ville : emploi,logements,transports….
      Cette liste propose des synergies le PC,seul a negocier,(ou sont les representants des partis et de la societe civile??) les refusent, et s enfoncent dans un 《 seul contre tous》au mepris de la democratie….desolant!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.