un militant et le congrès

CongresEn avril 2015, le Parti socialiste a eu 110 ans, et en juin prochain, à Poitiers, il tiendra son 77ème Congrès. Un congrès c’est un moment important d’élaboration d’une orientation politique, d’une stratégie et de désignation d’une direction. C’est aussi un lieu de débats intenses, riches, parfois passionnés…

Avant la tenue même du congrès, chaque militant peut signer une des motions proposées au débat. Pour notre prochain congrès, 4 textes sont en discussion. Il s’agit à chaque fois d’une analyse et d’un projet socialiste de transformation de la société. Si des sensibilités particulières peuvent s’exprimer dans telle ou telle motion, nous nous retrouvons bien tous sur les valeurs socialistes communes qui sont les nôtres.

Tête de liste aux dernières élections municipales et secrétaire d’une section importante à Vénissieux, je ne pouvais pas ne pas m’engager avant le congrès. J’ai donc signé la motion présentée par Jean-Christophe Cambadélis  et intitulée “Le renouveau socialiste”.

Après mures réflexion, il m’a en effet semblé qu’à deux ans des prochaines élections présidentielles, l’unité du parti devait primer. Les résultats des élections départementales ont démontré combien la division ne pouvait mener qu’à l’échec, et personne ne comprendrait que les socialistes qui appellent à l’union pour les prochaines échéances ne puissent même pas afficher en leur sein un vaste rassemblement autour de principes partagés.

La motion proposée par le secrétaire national et dans laquelle de très nombreuses personnalités se retrouvent propose un programme d’action clair qui prend acte que les Français s’interrogent sur l’efficience de la politique économique menée depuis 3 ans.  Il est d’ailleurs  clairement affirmé que «les politiques d’austérité en Europe ont conduit à la récession». Le texte plaide aussi pour amplifier la réorientation des politiques européennes. Autant de constats et de souhaits que je ne peux que partager.

Mais la motion de Jean-Christophe Cambadélis insiste avant tout sur un point. Il nous faut nous réunir.

Réunir, pour faire face aux défis considérables qui sont devant nous : lutte contre les inégalités, péril écologique, domestication de la finance, réorientation européenne et menace terroriste.

Dans un moment historique et exigeant, nous devons plus que jamais être unis pour être audibles et efficaces. Ce n’est qu’unis que nous pourrons, proposer une nouvelle union des formations de gauche et des écologistes.

Cette analyse qui s’impose au niveau national trouve son écho au niveau local.

Dans la métropole de Lyon et à Vénissieux, le parti socialiste doit pouvoir proposer un projet moderne, écologique et solidaire aux habitants. Pour ce faire, il doit pouvoir écouter et intégrer les sensibilités d’autres mouvements politiques pour créer la dynamique indispensable à toute victoire électorale.

Mais ces nouvelles alliances ne pourront se concrétiser que si notre parti est fort et rassemblé. Si nous voulons demain être en mesure de proposer une nouvelle plateforme commune, il faut que nous soyons fiers du travail accompli et que nous puissions convaincre nos partenaires  de notre capacité de gagner ensemble.

La “critiquaillerie” permanente que nous avons pu connaître ces dernières années par certains dans nos rangs provoque le malaise chez les militants et l’incompréhension chez nos concitoyens.

Comment nos électeurs peuvent-ils comprendre notre projet si la politique du gouvernement est constamment mise en péril par les desiderata et les humeurs de quelques députés ?

A Vénissieux, comment nos électeurs peuvent ils croire en notre projet de gauche moderne si certains de nos camarades préfèrent rejoindre une liste qui n’a de cesse de critiquer les socialistes?

Notre crédibilité passe par l’union et notre rassemblement. Je ne crois pas qu’une idée qui se veut pertinente puisse être une idée qui divise. Une grande idée est avant tout une idée qui rassemble.

Je me réjouis donc que mes camarades à Vénissieux et dans l’agglomération aient donné une large majorité à la motion présentée par J.C. Cambadelis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>